* *

Texte à méditer :  
Il arrive souvent que l'essence d'un homme meure, tandis que sa personnalité et son corps demeurent vivants.
Les gens que nous voyons dans les rues d'une grande ville sont ainsi, presque tous, intérieurement vides;
en réalité, ils sont déjà morts.
Si nous savions combien d'hommes sont déjà morts et combien nombreux
sont ces cadavres qui gouvernent nos vies, le spectacle de cette horreur nous ferait perdre la raison.

  
G
* *
Articles

Fermer Electromagnétisme

Fermer Energie libre

Fermer Environnement

Fermer Institutions

Fermer Médecine

Fermer Médecines parallèles

Fermer Pandémie

Fermer Société

Fermer Vaccins

Fermer Alimentation

Fermer Bankster

Fermer Big Brother

Archives

Fermer Climat

Fermer Electromagnétisme

Fermer Energie libre

Fermer Environnement

Fermer Institutions

Fermer Médecine

Fermer Médecines parallèles

Fermer Pandémie

Fermer Société

Fermer Vaccins

Fermer Bankster

Fermer Big Brother

Nouvelles des Amis - Flux RSS
Recherche



Webmaster - Infos
Visites

 102663 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Facebook
Bankster - L'euro n'a en fait jamais existé

lundi 28 novembre 2011

L'euro n'a en fait jamais existé

En complément de l'article Why euro can't work sur crisismagazine.

La BCE n'a jamais été une banque centrale. Ici trois principales raisons:

1) Le propre d'une banque centrale est l'émission de monnaie. Or, la BCE n'a jamais émis de billets de banques, et c'est unique dans l'histoire des (vraies) banques centrales. Ce sont les banques centrales nationales qui ont continué à emettre, remplacant leurs billets nationaux par des billets UE.
On a maquillé ce fait très genant en bidouillant le bilan de la BCE.
On a donc ajouté dans le bilan du 31.12.2001 du coté des passifs 269.556 millions EUR d'argent misen circulation, et compensé ce poste - fictif - avec un autre poste bidon du coté des actifs, du style "dette résultant de l'argent mis en circulation". Les spécialistes du bilan bancaire apprécieront, allez jeter un oeil sur les bilans du 31.12.2001 et du 31.12.2002, ça vaut le détour.

D'ou sort ce montant factice? Il a été bricolé de la façon suivante:
On a décidé arbitrairement que ce montant serait exactement la moyenne des billets émis par banque centrale, comme il y en avait 13 ça faisait 1/13 soit 8% arrondis.

La BCE a en principe le droit d'emettre de l'argent dans certains cas bien définis, mais même pour ces rares exceptions elle doit avoir l'autorisation du "Conseil de la BCE" (à l'époque 12 présidents de banques nationales et 6 directeurs de la BCE, soit 18 personnes).

Alors qu'il était prévu jusqu'en 1997 que les billets de la zone euro porteraient le nom du pays qui les a émis, le Conseil décida en 1998 que ce ne serait pas le cas, craignant soit-disant une discrimination! On rennonça aussi à des symboles nationaux sur les billets qui pourrait "mettre en danger l'acceptance dans d'autres pays européens". A la place, on a rangé les pays de l'union monétaire par ordre alphabétique et attribué une lettre à chacun en partant pas le dernier dans la liste. La Belgique a ainsi reçu un Z et le 12ème, la Finlande ("Suomi") un L. (Correspondance pays-lettre: voir
Wiki)

2) Non seulement la BCE n'émet pas d'argent, ce qui est le propre d'une vraie banque centrale, mais elle n'a aucune compétence. La responsabilité de la politique monétaire ne lui appartient pas. Alors que par exemple la Fed aux USA décide du budget des banques US, la BCE ne décide rien du tout. le taux d'interêt directeur est déterminé par le Conseil ou la BCE est minoritaire.

La BCE n'a également aucun contrôle sur la qualité des dépôts de garanties des banque nationales pour emettre des euros. Les banques ont le droit de prendre comme dépôt des crédits faits à des pays insolvables ou des entreprises au bord de la banqueroute.

3) Les banques centrales ont été crées pour une raison bien précise, le "Lender of last resort", "prêteur en dernier ressort" (
wiki) qui doit protéger les banques contre les crises de liquidité. Dans le Traité de Maastricht, cette fonction a tout simplement été oubliée.
Ce qui peut se passer sans "Lender of last resort", on l'a vu en 1929 quand 4.500 des 7.500 banques US se sont écroulées (cf. étude de Milton Friedman et Anna J Schwartz von 1963 sur la crise de 1929).

Source:
Wilhelm Hankel, Karl Albrecht Schatzschneider und Joachim Starbatty, Hg., Der
Ökonom als Politiker – Europa, Geld und die soziale Frage: Festschrift für Wilhelm Nölling, Stuttgart: Lucius & Lucius, 2003, pages. 415-427.
Des Eurokaisers neue Kleider: Ein Märchen über das
Notenbankkostüm der Europäischen Zentralbank
Gunnar Heinsohn und Otto Steiger

Pourquoi tout ce cirque? Pourquoi a-t-on créé une fausse monnaie et une fausse banque centrale sans compétence avec un bilan bidouillé?
De toute évidence pour ruiner les pays européens et reproduire 1929 en Europe.

Source

Date de création : 25/03/2013 - 23:31
Dernière modification : 25/03/2013 - 23:31
Catégorie : Bankster
Page lue 797 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

cadeau.gifSpécial !

 

quandtoutvamaloq4.jpg

Lien streaming

http://www.thrivemovement.com/the_movie

Les remèdes à ces conditionnements contre-nature ? Commençons par tisser des liens plus avancées entre la véritable Science, la Conscience, le militantisme… car NOUS sommes la Solution… et THRIVE nous propose des idées concrètes, l’autonomisation, des stratégies audacieuses sans précédents, afin de récupérer le Pouvoir sur nos vies et notre avenir.



Peuple Suisse, pensez-vous vraiment que ces personnes représentent votre souveraineté et sont à votre service ?








 



Texte à méditer :  "Croire l'histoire officielle, c'est croire des criminels sur parole."  Simone Weil
^ Haut ^