* *

Texte à méditer :  Savez-vous pourquoi on ne dit jamais la vérité à la télévision ? Parce que trop de personnes la regardent !  Coluche
* *
Articles

Fermer Electromagnétisme

Fermer Energie libre

Fermer Environnement

Fermer Institutions

Fermer Médecine

Fermer Médecines parallèles

Fermer Pandémie

Fermer Société

Fermer Vaccins

Fermer Alimentation

Fermer Bankster

Fermer Big Brother

Archives

Fermer Climat

Fermer Electromagnétisme

Fermer Energie libre

Fermer Environnement

Fermer Institutions

Fermer Médecine

Fermer Médecines parallèles

Fermer Pandémie

Fermer Société

Fermer Vaccins

Fermer Bankster

Fermer Big Brother

Nouvelles des Amis - Flux RSS
Recherche



Webmaster - Infos
Visites

 107579 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Facebook
Alimentation - L’industrie de la viande consomme quatre cinquième des antibiotiques

L’industrie de la viande consomme quatre cinquième des antibiotiques

USA / / Amérique du nord

En compilant plusieurs données, une entreprise américaine révèle que l’utilisation d’antibiotiques est sur-utilisée dans le secteur de l’élevage. Une situation qui apporte son lot de polémiques et de questionnements. Gros plan.

Toujours plus d’antibiotiques

L’an dernier, la Food and Drug Administration (FDA) a établi un ensemble de «lignes directrices», sur la base du volontariat visant à freiner l’utilisation des antibiotiques par l’industrie de la viande. Depuis, l’agence piétine pour savoir comment mettre en œuvre le nouveau programme.

Pendant ce temps, l’industrie de l’élevage se repaît joyeusement des antibiotiques – continuant de produire une viande truffée de pathogènes résistants aux antibiotiques, si l’on en croit les dernières données de la FDA elle-même.

The Pew Charitable Trusts a pris les chiffres de l’agence sur l’utilisation des antibiotiques dans les élevages et les a comparés à des données sur l’utilisation des antibiotiques pour les êtres humains – le tout rassemblé dans le graphique ci-dessous. Il est remarquable de constater que, tandis que l’utilisation d’antibiotiques chez l’Homme s’est stabilisée au-dessous de 9,3 milliards d’euros par an, les fermes d’élevage ont utilisé de plus en plus de médicaments chaque année et leur consommation atteint un niveau record de près de 34 milliards d’euros en 2011. En résumé, l’industrie de l’élevage consomme désormais près des quatre cinquième des antibiotiques utilisés aux États-Unis, et son appétit pour ces derniers n’est pas éteint.

Dans un email, un porte-parole du Pew a ajouté que si l’American Meat Institute a constaté une augmentation de 0,2% de production de viande et de volaille en 2011 comparativement à l’année précédente, les données de la FDA montrent que la consommation d’antibiotiques a bondi de 2% au cours de la même période. Ce qui laisse penser que la production de viande demanderait encore plus d’antibiotiques.

Des bactéries de plus en plus fortes

Il n’est pas étonnant que, lorsque l’on entasse des centaines et des dizaines d’animaux ensemble et qu’on leur injecte des doses quotidiennes élevées d’antibiotiques, les bactéries qui vivent sur et à l’intérieur de ces animaux s’adaptent et développent une résistance face à ces derniers. Pewa a compilé d’autres données, les derniers résultats de la FDA issu du National Antimicrobial Resistance Monitoring System (système national de surveillance de la résistance aux microbes). Ce dernier achète des échantillons de produits issus de viande et les soumet à un test de bactériologique. Encore une fois, les résultats donnent à réfléchir. En voici quelques faits marquants :

• Environ 78% de la salmonelle retrouvée sur la dinde hachée a résisté à au moins un antibiotique et 50% ont résisté à trois ou plus. Des chiffres en hausse par rapport à 2010.

• Près des trois quarts de la Salmonella trouvée sur la poitrine de poulet vendue au détail étaient résistantes à au moins un antibiotique. Environ 12% des poitrines de poulet et de dinde étaient contaminés par la bactérie Salmonella.

• La résistance à la tétracycline [un antibiotique] est en hausse chez les Campylobacter retrouvés sur le poulet. Environ 95% des morceaux de poulet étaient contaminés par la Campylobacter, et près de la moitié de ces bactéries étaient résistantes à la tétracycline. Une augmentation par rapport à l’année précédente et à celle de 2002.

Source :  http://www.greenetvert.fr/2013/02/22/lindustrie-de-la-viande-consomme-quatre-cinquieme-des-antibiotiques/71865

Date de création : 02/03/2013 - 01:03
Dernière modification : 02/03/2013 - 01:03
Catégorie : Alimentation
Page lue 900 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

cadeau.gifSpécial !

 

quandtoutvamaloq4.jpg

Lien streaming

http://www.thrivemovement.com/the_movie

Les remèdes à ces conditionnements contre-nature ? Commençons par tisser des liens plus avancées entre la véritable Science, la Conscience, le militantisme… car NOUS sommes la Solution… et THRIVE nous propose des idées concrètes, l’autonomisation, des stratégies audacieuses sans précédents, afin de récupérer le Pouvoir sur nos vies et notre avenir.



Peuple Suisse, pensez-vous vraiment que ces personnes représentent votre souveraineté et sont à votre service ?








 



Texte à méditer :  Aussi longtemps qu’on ne le prend pas au sérieux, celui qui dit la vérité peut survivre dans une démocratie.  Nicolás Gómez Dávila
^ Haut ^