* *

Texte à méditer :  La liberté commence ou l'ignorance finit.
  
Victor Hugo
* *
Articles

Fermer Electromagnétisme

Fermer Energie libre

Fermer Environnement

Fermer Institutions

Fermer Médecine

Fermer Médecines parallèles

Fermer Pandémie

Fermer Société

Fermer Vaccins

Fermer Alimentation

Fermer Bankster

Fermer Big Brother

Archives

Fermer Climat

Fermer Electromagnétisme

Fermer Energie libre

Fermer Environnement

Fermer Institutions

Fermer Médecine

Fermer Médecines parallèles

Fermer Pandémie

Fermer Société

Fermer Vaccins

Fermer Bankster

Fermer Big Brother

Nouvelles des Amis - Flux RSS
Recherche



Webmaster - Infos
Visites

 110891 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Facebook
Pandémie - PandemiGate : le mobile du crime

PandemiGate : le mobile du crime
lundi 14 décembre 2009
par Rédaction

Initialement, l’Organisation Mondiale de la Santé était financée par les 193 nations adhérentes et oeuvrait pour la santé mondiale, dans l’esprit de la Charte des Nations Unies. Mais, comme il n’était pas interdit à l’OMS de recevoir de fonds d’autres donateurs, les financements privés ont abondés. Ces financements provenant essentiellement de l’industrie pharmaceutique, des dons volontaires de certains états et de célèbres fondations (Rockfeller et Bill Gates, par exemple) ont finalement dépassés les contributions officielles des états, ceci depuis 2006.

Dans quel but ?

-  Pourquoi tous ces généreux donateurs ont-ils ainsi couvert de leur richesse une organisation qui n’avait aucun problème de financement ?

-  Pourquoi cette organisation s’est-elle ensuite fourvoyée en imposant au monde une délirante campagne de vaccination ?

-  Pourquoi les états les plus riches, les plus impliqués dans la fabrication des vaccins ont-ils commandés des doses inutiles pour leurs populations ?

La réponse à ces trois questions se trouvent certainement dans la 3e édition du très officiel résumé d’orientation intitulé Vaccins et vaccination : la situation dans le monde, je cite :

"De toutes les interventions sanitaires, la vaccination est l’une de celles dont le rapport coût-efficacité est le plus favorable, mais on peut se demander ce qu’elle coûte réellement et si l’investissement en vaut la peine. (ndlr : Si c’est l’OMS qui le dit...)

-  Au cours des années 1980, les dépenses annuelles totales des pays en développement au titre de la vaccination étaient estimées à US$­ 3,50 - 5,00 en moyenne par naissance vivante.

-  En 2000, ces dépenses n’avaient que faiblement augmenté, passant à environ US$­ 6,00 par naissance vivante. Depuis cette date, grâce à l’aide financière accordée par l’Alliance GAVI (anciennement Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination), nombre de pays en développement ont pu renforcer leurs systèmes de vaccination systématique et adopter des vaccins sous-utilisés comme les vaccins contre l’hépatite B, les infections à Hib et la fièvre jaune. Sans surprise, les dépenses au titre de la vaccination ont recommencé à augmenter.

-  On prévoit que d’ici 2010, le coût moyen de la vaccination d’un enfant devrait atteindre environ US$­ 18,00 par naissance vivante.

-  Au-delà de cette date, l’augmentation de la couverture vaccinale par de nouveaux vaccins tels que les vaccins antipneumococcique et antirotavirus - nécessaire pour atteindre les objectifs du millénaire pour le développement et ceux de la GIVS - devrait vraisemblablement faire passer ce coût à plus de US$­ 30,00 par naissance vivante."

Les doses inutilisées dans les pays de l’OTAN sont prévues être données à l’OMS (selon Roselyne Bachelot, la France en a déjà donné 9 millions) qui les destine ensuite aux pays en voie de développement, à qui est imposée une renonciation à tous recours contre les donateurs pour effets secondaires indésirables. C’est l’occasion de procéder à la mise en place dans ces pays des infrastructures adaptées (transports frigorifiques, centres de vaccinations, etc.) et à l’accélération nécessaire à la réalisation des objectifs financiers précités, pour que la vaccination et les profits qui en sont attendus concernent l’humanité dans sont ensemble.

32 milliards de dollars sur 10 ans

A terme, il est donc question que toute naissance sur terre génère une dépense - soit une recette pour l’industrie pharmaceutique - qui serait passée de 4 $­ environ dans les années quatre-vingt à 18 $­ aujourd’hui pour attendre 30 $­ d’ici cinq ans.

Sachant qu’il y a dans le monde 365.000 naissances PAR JOUR, l’augmentation de 6 à 18 $­ de 2000 à 2010 représente une augmentation de chiffre d’affaires de 4.380.000 $­ par jour, augmentation qui doit être doublée d’ici 2015, soit un chiffre d’affaire supplémentaire d’environ 32 milliards de dollars sur dix ans.

Ainsi, le salaire versé par l’industrie pharmaceutique à Albert Ostenhaus, médecin dirigeant le groupe "d’experts" qui a la haute main sur la politique de l’ OMS en matière de vaccination semble de plus en plus à la toute petite partie immergée de l’iceberg de corruption, dénoncée par Igor Barinov, le député russe membre de la Commission anti-corruption de la Douma qui réclame maintenant une enquête internationale et le départ de la Russie de l’organisation internationale.

Le scandale du PandemiGate

Il porte non seulement sur toute l’expertise de l’OMS, mais aussi sur :

-  les impositions de commandes de vaccins faites aux états dans l’optique du passage en situation 6 pour la pandémie du virus H5N1,

-  les modifications des critères de passage à la situation 6,

-  l’absence de distinction de la pandémie H5N1 de la pandémie H1N1,

-  les commandes disproportionnées de vaccins imposés aux 10 pays les plus riches et les accords de dons de ces doses à l’OMS,

-  les projets de l’OMS d’utilisation de ces doses sur les pays en voie de développement où les conséquences sanitaires d’utilisation de ces vaccins sur des populations immuno-déficientes risquent d’être encore plus catastrophiques qu’en Europe.

Le degré de complicité dans ce funeste plan des dirigeants nationaux occidentaux se mesure simplement par la disproportion de leurs commandes de vaccins par rapport aux besoins de leurs populations.

Avec ses 94 millions de doses dont les ¾ ne seront pas utilisées pour ce qu’elles étaient théoriquement destinées, avec le délai d’un mois pour répercuter la (déjà tardive) position de l’OMS sur l’inutilité de la double dose, le gouvernement français est en tout premier plan dans le scandale du PandemiGate qui, par sa dimension mondiale, sera impossible a étouffer.


JY. CREVEL (reproduction LIBRE en citant la source : decapactu

Post-scriptum :

Extrait politiquement correct du Projet de stratégie mondiale de vaccination publié par l’OMS le 28 avril 2005

FINALITE

-  Le but est qu’en 2015 :

• la vaccination soit considérée comme très importante ;

• l’égalité d’accès aux vaccinations prévues par le calendrier national soit garantie à tous les enfants, à tous les adolescents et à tous les adultes ;

• il y ait plus de personnes vaccinées contre un plus grand nombre de maladies ;

• la vaccination et les interventions apparentées soient assurées alors que les valeurs sociales varient, la démographie et l’économie changent et les maladies évoluent ;

• la vaccination soit considérée comme cruciale pour renforcer les systèmes de santé en général et atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement ;

• les vaccins soient utilisés de la meilleure façon possible pour améliorer la santé et la sécurité dans le monde ;

• la communauté internationale fasse preuve de solidarité pour garantir à tous un accès équitable aux vaccins indispensables.


Date de création : 15/12/2009 - 01:36
Dernière modification : 28/02/2013 - 20:46
Catégorie : Pandémie
Page lue 752 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

cadeau.gifSpécial !

 

quandtoutvamaloq4.jpg

Lien streaming

http://www.thrivemovement.com/the_movie

Les remèdes à ces conditionnements contre-nature ? Commençons par tisser des liens plus avancées entre la véritable Science, la Conscience, le militantisme… car NOUS sommes la Solution… et THRIVE nous propose des idées concrètes, l’autonomisation, des stratégies audacieuses sans précédents, afin de récupérer le Pouvoir sur nos vies et notre avenir.



Peuple Suisse, pensez-vous vraiment que ces personnes représentent votre souveraineté et sont à votre service ?








 



Texte à méditer :  La liberté commence ou l'ignorance finit.
  
Victor Hugo
^ Haut ^